Christian_limoges_profil

Début des années soixante dans le quartier St-Léonard à Montréal. Hurlements à chaque changement de couche. Incapable de trouver la cause, ma mère se tourne vers les mélanges de plantes Les Remèdes Herbo de John Tapp, herboriste autodidacte tenant une officine d’herboristerie sur l’avenue du Parc à Montréal.

Au bout de quelques jours de cataplasmes d’herbes, les pleurs s’estompent et mon sourire revient pour mon plus grand plaisir et celui de mes parents. Avant-gardiste pour son époque, ma mère nous soigne mes frères et moi à l’aide de plantes médicinales. Mes premières influences venaient de naître.

À la suite d’une année d’introduction à la médecine sportive à l’Université Concordia, je me suis retrouvé indécis face à mon avenir puisque je n’avais pas rencontré la passion durant ces deux premières sessions à l’université.

Reconnaissant avant moi ma sensibilité pour les médecines douces, ma mère me proposa, en ayant l’air désintéressée, une initiation à la réflexologie. Curieux de nature et ayant tout à gagner, je me suis donc inscrit à cette formation. Sans le savoir, un étudiant assis près de moi dans la classe a complètement modifié le cours de ma vie. Hasard ou coïncidence? Je vous laisse deviner! Il s’est mis à me parler d’un certain Bernard Jensen, d’iridologie, de naturopathie, et il me prêta même l’un de ses livres. Nos chemins ne se sont plus jamais croisés.

l_aube
l-aube

Intrigué et très intéressé, je me suis mis à dévorer le livre en question. Je suis passé au travers de celui-ci en une nuit avec le sentiment profond de connaître tous ces enseignements. Quelques semaines plus tard, je partais pour la Californie étudier avec celui qui est devenu mon mentor.

Bernard Jenson recevait ses étudiants et ses clients sur 400 acres de terre. Il nous offrait non seulement les fruits de ses connaissances, mais également ceux de ses jardins biologiques; quel délice! Il nous permettait de mettre en pratique tous les enseignements prodigués d’un mode de vie sain.

Le fait de vivre en proximité avec ses clients atteints d’affections diverses nous offrait l’opportunité de vérifier avec exactitude les bienfaits des facteurs santé (air, eau, aliments purs, soleil, jeûne, exercice, repos, bonnes pensées) et surtout l’importance du nettoyage intestinal, premier organe duquel se préoccuper lors de dérèglements de la santé. Il nous a ouvert l’esprit sur le bowel minded pour une santé optimale.

Entre mes sessions de cours, je revenais travailler à titre de préposé aux bénéficiaires où je pouvais observer parfaitement les conséquences d’un mode de vie contraire à la nature.